Skip to Content

Recommandations pour une bonne pratique

 

Le kitesurf (cerf volant de traction sur l’eau) doit être pratiqué avec précaution. Une formation à la pratique de ce sport est essentielle et il est vivement déconseillé de débuter sans encadrement.

Conseils aux pratiquants

Ces recommandations font notamment références à l'instruction n°03-108 JS du 4 juillet 2003 relative aux conditions de pratique des glisses aérotractées nautiques et terrestres et à la norme AFNOR NF S52-503.

Pratiquez accompagnés

  • Il est conseillé de pratiquer en présence d’une personne qui pourra en cas d’incident prévenir des secours et éventuellement vous assister au décollage et à l’atterrissage de votre aile de traction,
  • En cas d’assistance au décollage ou à l’atterrissage de l’aile, vous devez avoir vérifié la compétence de votre aide et avoir convenu d’un signe de communication pour le lâcher de l’aile,
  • Assistez vous mutuellement,
  • Il est préférable que vous pratiquiez en club,

Respectez l’aire de montage, de décollage et d’atterrissage des ailes

  • Choisissez une aire de décollage et d’atterrissage des ailes suffisamment dégagée d’obstacles sous le vent, et dégagée d’éléments pouvant perturber l’écoulement de l’air au vent de la zone,
  • Maintenez une zone de sécurité libre sous le vent adaptée aux conditions météorologiques et à la longueur de vos lignes,
  • Coordonnez vous avec les autres usagers de l’aire de montage des ailes,
  • Sécurisez toutes les ailes posées au sol afin d’éviter tout redécollage intempestif, il est préférable de désolidariser de ses lignes une aile sans surveillance,
  • Respectez les autres utilisateurs de la plage,

Respectez les zones de navigation

  • Le kitesurf se pratique jusqu’à un deux mille d’un rivage accessible,
  • Le kitesurf doit être pratiqué à l’intérieur de la zone des 300 mètres avec précaution et en tout cas à une vitesse inférieure à 5 nœuds sauf dérogation accordée par la Préfecture Maritime ou par arrêté municpal,
  • La pratique du kitesurf est interdite dans les zones de baignade,
  • Analysez les contraintes d’un site avant d’aller y naviguer, 
  • Renseignez vous auprès du club gestionnaire du site ou des pratiquants locaux des règles locales spécifiques,

Respectez les règles de navigation

  • Dans tous les cas, vous devez appliquer le règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM),
  • En cas de croisement ou de dépassement, le pratiquant au vent lève son aile de traction, le kitesurfeur sous le vent abaisse la sienne,
  • Avant tout saut ou tout changement de direction , vérifiez l’espace disponible et que vous n’allez gêner personne,

Respectez le public

  • Mettez en garde les spectateurs de la puissance de l’aile et du danger potentiel à rester sous le vent des pratiquants,
  • Prévenez les spectateurs de la conduite à tenir si vous désirez profiter de leur aide (ne pas attraper les lignes, manière de saisir l’aile, consignes pour aider à un décollage ou à un atterrissage…)
  • Ne confiez pas votre matériel à une personne qui n’a jamais pratiqué,

Renseignez vous des conditions de navigation et de leur évolution

  • Renseignez vous des prévisions météorologiques locales et de leur évolution, et adaptez votre navigation et le choix de votre matériel en conséquence,
  • Ne naviguez pas si l’aile de traction s’avère difficile à maîtriser à terre,
  • Naviguez avec une orientation de vent qui vous permettra le retour au point de départ, ou sur une zone de la plage sur laquelle un point d’arrivée disponible aura été prévu,
  • N’utilisez pas une aile de traction en cas d’orage,

Choisissez un matériel adapté

  • Achetez un matériel en adéquation avec vos compétences, ne vous surestimez pas,
  • Choisissez la surface de l’ aile, en fonction
    - de votre compétence technique et de votre poids,
    - de la situation aérologique (qualité de l’écoulement de l’air),
    - de la situation météorologique (orientation et force du vent, évolution),
    - du plan d’eau utilisé,
    - de la sécurité disponible sur le plan d’eau,
    - du type de navigation envisagé

Adaptez votre équipement de sécurité

  • Il est impératif que vous disposiez d’un système qui permette de réduire instantanément la traction de l’aile, tout en empêchant la perte de cette dernière (aile équipée d’un leash d’aile),
  • Au delà de 300 mètres de la côte, le port d’un équipement individuel de flottabilité ou d'une combinaison de protection est obligatoire,
  • Le port d’un casque est indispensable en cas d’utilisation d’un leash de planche,
  • Le port d’un vêtement iso thermique est recommandé,
  • Il est impératif que vous disposiez d'un coupe ligne ou couteau porté individuellement. 

Maîtrisez le pilotage de votre l’aile

  • Sachez maîtriser parfaitement votre aile à terre avant d’aller naviguer,
  • Ne vous solidarisez jamais complètement (sans système de largage) avec votre aile.
  • Ayez des procédures de vérification du montage de l’aile et de décollage adaptées
    - Vérifiez votre matériel avant tout décollage (cohérence du montage, lignes connectées correctement, état des lignes {usure, nœuds}, , …)
    - Testez le bon fonctionnement du système de largage de l’aile à terre avant son décollage
    - Connectez votre leash d’aile avant de la décoller,
    - Vérifiez l’espace disponible sous le vent avant tout décollage,
    - Ne vous connectez jamais au leash de planche avant d’avoir décollé l’aile,

Soyez assurés

  • Vérifiez que vous disposez d’une assurance couvrant votre responsabilité civile pour la pratique des glisses aérotractées, et de garanties suffisantes pour les risques d’accident corporel personnel (sans tiers responsable).

Conseils au public

Ces recommandations sont notamment issues de l'instruction n°03-108 JS du 4 juillet 2003 relative aux conditions de pratique des glisses aérotractées nautiques et terrestres.

Les règles de pratique sont doublées de conseils aux spectateurs

Spectateurs, pour votre sécurité et celle des pratiquants:

  • Observez les pratiquants en restant derrière eux, à leur vent,
  • Ne traversez pas les zones de montage et de décollage des ailes, ainsi que la zone de mise à l'eau,
  • Ne cherchez pas à récupérer en saisissant par les lignes ou la barre de pilotage, une aile qui aurait échappé à son pilote.

Si vous désirez pratiquer ce sport, n'apprenez pas seul, adressez vous à une école de kitesurf.

Les règles de navigation

Voir en pièces jointes le visuel fédéral concernant les recommandations en matière de priorités (le visuel est aussi disponible en format papier pelliculé et/ou en format électronique haute définition sur demande auprès du secrétariat de la fédération).

ATTENTION, il est conjointement rappelé la stricte nécessité d'appliquer, pour les articles qui nous concernent, le Règlement International pour prévenir les abordages en mer (RIPAM). Pour information, le SHOM met gratuitement à disposition des ouvrages nautiques en ligne dont le RIPAM : lien

Check-list Sécurité

A destination des pratiquants autonomes, la commission sécurité de la FFVL a élaboré une check-list qui rappelle les règles de sécurité essentielles en kite: lien

Cadre de pratique de la glisse aérotractée chez les moins de 18 ans :  lien

Fichier attachéTaille
Règles de navigation406.36 Ko