Skip to Content

Création du parc national des Calanques

Ce parc national est le 10e parc à être créé en France et le 1er parc périurbain d'Europe. Il protège un paysage emblématique de la Provence méditerranéenne, le site des Calanques, connu universellement pour sa valeur paysagère (source d'inspiration pour les cinéastes et les peintres, site classé depuis 1975), sa biodiversité (140 espèces protégées, 60 espèces patrimoniales marines, nombreuses espèces végétales endémiques, site Natura 2000 depuis 2003) et son patrimoine culturel (90 sites archéologiques mis à jour). Le parc a également la particularité de comporter une partie marine, comme les parcs de Port-Cros et de la Guadeloupe, mais qui est très étendue puisqu'elle englobe près de 90 % de sa superficie.

Du point de vue de la protection, les 16 600 ha de la partie terrestre du parc se décomposent pour moitié d'un cœur terrestre et pour moitié d'une aire optimale d'adhésion. On notera en particulier que les archipels du Frioul et de Riou ainsi que l'île verte sont intégrés dans le cœur de Parc (l'intégration du Frioul avait donné lieu à de vifs débats entre élus locaux et associations de protection de l'environnement). Le décret supprime ainsi la réserve naturelle de l'archipel de Riou (abrogation du décret du 22 août 2003) désormais intégrée dans le nouveau parc, mais dont les dispositions de protection sont reprises. La chasse est interdite sur environ la moitié du cœur du parc.

La partie marine s'étend quant à elle sur 141 500 ha. Le cœur marin protège 43 500 ha sur une largeur de 18 km et une longueur de 30 km, mais n'englobe pas l'archipel du Frioul. Dans ce cœur, plusieurs zones de non-prélèvement - zones interdisant la pêche maritime professionnelle et de loisirs, sauf pour les besoins de suivi scientifique - ont été créées, dont les plus importantes se situent à proximité de l'îlot du Planier, de l'Archipel de Riou et du canyon de la Cassidaigne, ce dernier bénéficiant en plus d'une zone de protection renforcée, interdite à la pêche maritime de loisirs et accessible seulement à certains pêcheurs professionnels. Une aire maritime adjacente complète le cœur marin sur une surface de 98 000 ha.

L'ensemble des dix parcs nationaux comprennent désormais plus de 2 567 000 ha de cœur terrestre et 49 770 ha de cœur marin.

Fichier attachéTaille
joe_2012507_PNCalanques.pdf308.87 Ko